xbox one vpn

​Pour une sécurité optimale des transactions bancaires en ligne, l’utilisation de certains outils ou logiciels s’avère importante. Parmi les outils les plus utilisés ces dernières années se figurent les VPN.

Est-il vraiment nécessaire d’opter pour un VPN pour ses opérations bancaires en ligne ? Sinon, quelles limites présente-t-il pour son utilisateur ? On fait le point.

VPN : mieux cerner son fonctionnement

Le Virtual Private Network (VPN) n’est rien d’autre qu’un outil informatique permettant de chiffrer et de transmettre des données d’un point A à un point B sur internet. Dans le cas d’espèce, ce réseau privé virtuel veille essentiellement à la confidentialité de vos coordonnées bancaires lors d’une opération en ligne. Explicitement, ces informations sont bloquées et enveloppées dans une couche de cryptage incassable, ce qui empêche quiconque d’y avoir accès, peu importe le site sur lequel vous vous connectez.

Les VPN ont pour particularité d’offrir à leurs utilisateurs, une variabilité de localisation virtuelle. Lorsqu’un utilisateur se connecte à Internet et active son service VPN, il est systématiquement connecté à un serveur VPN spécifique. Autrement dit, il bénéficie d’une adresse IP sécurisée. De ce fait, il n’utilise plus sa propre adresse pour les transactions en ligne, mais plutôt celle qui lui a été attribuée par le fournisseur du VPN.

Cet ensemble unique de chiffres (IP), lui permet de router ses données vers son appareil tout en gardant caché son emplacement. En somme, le fonctionnement des VPN consiste à masquer vos informations sensibles dont les numéros de carte de crédit, les mails et bien évidemment les informations bancaires en ligne.

VPN et transactions bancaires en ligne : quels avantages ?

Nombreuses sont les raisons qui peuvent vous amener à utiliser un VPN pour vos différentes opérations bancaires en ligne. En voici quelques-unes.

Une question de sécurité

Pour la réception et l’envoi des données de comptes en ligne, les banques utilisent généralement le cryptage HTTPS. Bien qu’il s’agisse d’une bonne alternative, cela ne garantit tout de même pas la confidentialité du client. Utiliser un VPN pourrait vous aider à renforcer cette sécurité. Comme mentionné un peu plus haut, le VPN se chargera de rajouter une seconde couche de cryptage à vos diverses transactions bancaires. Une couche qui ne pourra être brisée ni par votre banque ni par votre FAI ni par un quelconque pirate talentueux.

La possibilité de valider ses opérations bancaires à partir d’un Wifi public

Ce n’est un secret pour personne, les réseaux wifi publics sont les plus exposés au piratage informatique. Grâce à un VPN et ses capacités de cryptage, il est possible d’utiliser un Wifi public pour effectuer ses opérations bancaires en ligne, et ce, en toute sécurité. Il vous suffit d’installer et d’activer le VPN sur votre ordinateur ou votre téléphone portable. Il ne vous restera qu’à consulter vos mails, votre compte bancaire en ligne et d’effectuer des achats sans la moindre crainte.

Une sécurité optimale pour les applications bancaires

Ce point concerne surtout ceux qui préfèrent se servir d’une application mobile pour effectuer leurs opérations bancaires en ligne. Les téléphones portables sont les principales cibles des logiciels malveillants et des pirates en ligne. Dans la plupart des cas, les banques cryptent les données elles-mêmes avant que le client ne les envoie depuis son téléphone. C’est une bonne méthode, mais en utilisant un VPN en arrière-plan, vous aurez l’assurance d’avoir suffisamment protégé vos paquets.

VPN et transactions bancaires en ligne : quels inconvénients ?

Bien qu’elle soit indispensable pour la sécurité des transactions bancaires en ligne, l’utilisation d’un VPN présente également des limites.

L’interdiction du VPN par certaines banques

Pour des mesures de sécurité, certaines banques interdisent complètement à leurs clients l’utilisation d’un VPN pour les transactions en ligne. Il n’est donc pas rare de voir des comptes bancaires temporairement bloqués d’accès. Pour y remédier, vous devez désactiver votre VPN et tenir votre banque informée via le service client.

Accès à l’étranger

Utiliser un VPN est synonyme d’utiliser une adresse IP qui pourrait se trouver à l’extérieur du pays. Étant donné que votre compte n’est pas domicilié à l’étranger (une supposition), votre banque pourrait bien croire qu’un pirate informatique essaie d’avoir accès à votre compte bancaire. Cela pourrait donc déclencher une alerte de fraude dans le système de sécurité de votre banque. Dans de pareilles situations, votre banque vous interdit de vous connecter bloquant ainsi toute transaction en ligne. L’idéal pour vous serait de contacter votre banque et de lui signaler que vous utilisez un VPN.

À l’évidence, le VPN est donc bien important et utile pour effectuer ses transactions bancaires en ligne. Toutefois, son utilisation n’est pas sans limites et il faudra donc vous adapter en conséquence.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.